Réfléchir mon rôle de bénévole au Bar’Abadum

Le Bar’Abadum – Estaminet des enfants offre un lieu convivial d’échanges, de rencontres, d’expériences et de créativité pour les parents et leurs enfants. Ainsi, le bénévole œuvre autour du lien social, du lien parent-enfant dans un cadre associatif, ludique source de plaisir et de découverte. 

Mais, en tant que bénévole, comment dire au parent de venir participer avec leur enfant au jeu ? Est-ce mon rôle de bénévole d’intervenir en ce sens ? Dans ce cas, suis-je toujours dans le rôle du bénévole ou dans celui d’un éducateur ? Jusqu’où mes interventions de bénévoles auprès des parents restent circonscrites aux missions de l’association ?

Il s’agira, avec l’association Ginkgo, de mettre en mouvement la réflexion sur son cadre d’intervention, son rôle, sa place, sa posture en tant que bénévole dans les missions défendues par l’association. Pour cela, des supports et outils d’expression diverses seront proposés pour faciliter la recherche de solution face aux problématique identifiées en groupe.

Séance 1 : Faire émerger les situations problématiques et complexes au travers de jeux de rôle et du théâtre forum 

Ici c’est faire émerger la confrontation d’idées qui nous intéresse ainsi que l’identification des situations sur lesquelles les bénévoles du Bar’Abadum doivent réfléchir. Ainsi, entre les séances 1 et 2, afin de s’approprier les situations problématiques, les bénévoles, par groupe de 3, devront penser et illustrer une de ces situations et en faire une illustration type BD. La planche doivent faire référence aux 3 acteurs principaux évoqués dans les situations problématiques à savoir le bénévole, le parent, l’enfant.

Séance 2 : Discuter sa posture à partir des planches BD narrant les situations identifiées en séance 1

Lors de cette séance, chaque groupe présente sa planche BD illustrant une situation problématique qu’il a choisit de traiter et amène le reste du groupe à discuter la situation. A la fin de la séance, retour synthèse sur ces planches : constats, conclusions, ouvertures et réflexion sur sa posture. L’idée ici n’est pas de boucler la réflexion autour « des bonnes et mauvaises » pratiques mais bien de faire mettre en mouvement la réflexion sur son cadre d’intervention, son rôle, sa place, sa posture en tant que bénévole dans l’activité ludique, dans le lien social, dans le lien parent-enfant, en somme dans les missions défendues par l’association.

Votre structure est intéressée par des ateliers ? N’hésitez pas à nous contacter.

Je contacte Ginkgo
Publié le
Catégorisé comme Projets

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *