Famille – Comment accompagner les parents dans leur rôle ?

Comment je vis mon rôle de parent ?
Quelles questions je me pose ?
Quel est mon idéal de relation avec mon enfant ?
Y a-t-il des inquiétudes que j’aimerais partager avec d’autres parents ? »

L’accompagnement des parents

Ginkgo propose en prenant en compte le contexte et le besoin exprimé par les partenaires qui la sollicitent, d’accompagner les familles dans leur parentalité. A titre d’exemple, nous sommes amenés à intervenir dans le cadre de structures d’accueil sur des actions telles que des Groupes de parole de parents.

EXEMPLE

Groupes de parole de parents à Coudekerque


Nous avons accompagné pendant une année, les parents volontaires de 3 crèches de Coudekerque, autour des questions liées à leur parentalité. Après un premier temps de “café papote” permettant d’identifier leurs besoins, nous avons construit un programme adapté, réunissant des professionnels variés.

C’est cette animation en binôme de professionnels, et du mélange de leurs pratique qui fait la singularité de Ginkgo. Cela permet une mise en abîme des questions des participants, et le passage par un temps qui prépare le participant dans sa réflexion.

Vivre une séance de sophrologie puis aborder la question des émotions, les nôtres et celles de nos enfants; cuisiner des crêpes pour parler de l’importance de la transmission, sculpter de l’argile pour parler de la gestion du temps…

Lire plus ☞

Votre structure est intéressée par des ateliers ? N’hésitez pas à nous contacter.

Je contacte Ginkgo

Pour aller plus loin

Constat de l’évolution de la famille et de la parentalité

Le modèle familial a fortement évolué ces 60 dernières années. De la famille patriarcale (la famille est organisée autour d’un fonctionnement très hiérarchisé, l’homme ayant autorité sur toute la famille) à la famille conjugale (où la femme s’occupe du foyer et des enfants, tandis que l’homme travaille), le modèle familial est aujourd’hui davantage structuré autour d’un type de famille dite « associative ». Dans ce modèle, chaque membre du couple contribue aux ressources nécessaires au foyer et assure ensemble les tâches nécessaires à son fonctionnement. Les statuts et les rôles de l’homme et de la femme ont ainsi particulièrement évolués au cours des dernières décennies amenant de nouvelles questions autour du rôle et du statut de parent, et selon les modes de parentalités (monoparentalité, coparentalité, multi parentalité …).

« La diversité des formes actuelles de famille ne permet pas d’en donner une définition précise. En dépit de son caractère universel, la famille peut revêtir des formes diverses selon les sociétés mais aussi au sein d’une même société. Actuellement, elle peut se présenter sous les formes suivantes :

  • les familles nucléaires (parents/enfants) biologiques, recomposées, ou d’adoption, constituées autour d’un couple hétérosexuel ou homosexuel ;
  • les familles monoparentales qui elles-mêmes sont très diversifiées ;
  • les groupes familiaux élargis (cohabitation de plusieurs générations, communauté de couples). »

Toutefois, pour Bruel (2001) (cité par Martin – 2003), « la famille subit des transformations importantes qui se traduisent par une diversification : forme classique, cimentée ou non par le mariage, séquences de monoparentalité choisie ou subie, recompositions plus ou moins durables, etc. D’où une difficulté nouvelle à s’inscrire dans la continuité nécessaire pour amener l’enfant à la maturité par le jeu croisé des fonctions paternelle et maternelle, désormais dévolues à des titulaires successifs quand ils ne sont pas en concurrence directe. (…)  Il est donc important de tout mettre en œuvre pour aider les (nouveaux) parents à accomplir cette fonction parentale en leur offrant un accompagnement et des dispositifs d’écoute, en leur proposant des espaces de discussion et d’échanges sur le « comment faire » et le « comment être » sans toutefois s’immiscer dans leur intimité familiale ni imposer nos propres modèles et normes éducatifs. Il faut garder à l’esprit que chaque famille élabore ses propres modes de fonctionnement et développe une « culture intrafamiliale » (valeurs, références, identité culturelle, etc.). ».

Les Groupes de Paroles de Parents 

Il faut rappeler que les groupes de parole sont, par définition, un espace dynamique réunissant différentes personnes préoccupées ou intéressées par une même thématique. Les membres du groupe, accompagnés dans cet espace où les règles sont définies (bienveillance, non-violence, écoute et confidentialité) participent aux contenus échangés dans le groupe.

Il s’agit, avant tout d’une expérience nécessaire à tout individu, confrontés au changement de notre époque et à l’obligation quasi quotidienne de réinterroger ses choix et ses pratiques. «Le renforcement de la réflexivité à l’époque contemporaine doit se comprendre comme la conséquence du relâchement des contraintes, de l’assouplissement des rôles sociaux et des normes de conduite. La désinstitutionalisation de la famille, la flexibilité et l’instabilité des emplois, ainsi que la multiplicité des sollicitations de la vie moderne exigent de l’individu une autoanalyse et une redéfinition permanente de ses choix »1 Ces groupes d’échange pourraient ainsi aborder différentes thématiques, apportées par les personnes souhaitant participer à ces groupes.